Édito

Le Festival Entre cour et jardins

Après une année sabbatique, le festival Entre cour et jardins revient avec une nouvelle temporalité et une nouvelle direction ! Frédéric Bonnemaison, son créateur, a souhaité transmettre à Le Dancing CDCN Dijon Bourgogne-Franche-Comté la manifestation qu’il a initiée il y a tout juste 20 ans. Un nouvel élan donc, avec de nombreuses surprises, et des constantes aussi qui témoignent de l’attachement du nouveau directeur pour le festival bourguignon.

 

Le programme concocté par l’équipe du CDCN va se dérouler sur quatre week-ends de septembre. Des jardins remarquables du château de Barbirey, lieu originel du festival, jusqu’au quartier des Grésilles, futur territoire d’implantation du nouveau CDCN, c’est toute une cartographie d’Entre cour et jardins que le public est invité à parcourir. Créations chorégraphiques, performances participatives, installations sonores, concert immersif proposeront des interprétations renouvelées des jardins et des espaces urbains avec lesquels les corps entreront en résonance.

Le festival garde son nom, mais devient biennale dijonnaise. Alors profitez-en, il ne reviendra que dans deux ans !

 

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME

 

 

À propos
de l'événement...

Fidèle à l’esprit du festival Entre cour et jardins, la programmation proposée par le CDCN cette année fait la part belle à l’inaccoutumé, à l’émergence et à la transdisciplinarité.

 

Le CDCN poursuit également les engagements pris dans le cadre du programme Nomades, programme de résidences multi-sites de création in situ porté par le réseau Nos Lieux Communs dont le festival Entre cour et jardins est l’un des membres fondateurs. Deux projets seront présentés dans les jardins de Barbirey, après y avoir été accueillis en résidence de création en mai et juin 2019.

 

Le CDCN oriente également ses choix de programmation en tenant compte des objectifs et des missions qui sont les siens. Les artistes régionaux sont valorisés. Des projets participatifs vont impliquer des habitants de quartiers prioritaires. Cette édition du festival met également en avant le travail des artistes associées. L’année 2019 est une année de transition qui voit la fin d’un cycle pour la chorégraphe Tatiana Julien, et l’arrivée pour un nouveau projet d’association avec la chorégraphe DD Dorvillier, artiste d’origine américaine nouvellement implantée dans la région.

 

Déclinée sur plusieurs week-ends de septembre, et dans plusieurs lieux régionaux, la programmation est à l’image de la nouvelle identité du CDCN : ouverte, généreuse, conviviale et exigeante. La reprise du festival et le partage intégral par le CDCN est une opportunité idéale pour l’équipe du CDCN de déployer ses activités sur le territoire régional. C’est aussi pour le festival la possibilité d’amplifier son rayonnement et son développement grâce aux compétences du CDCN.

 

© Konstantin Lipatov

 

s'incrire à la missive Pour recevoir nos actualités