Retour à la liste
Dimanche 1 septembre 2019,
15H
Jardins de Barbirey
Tarifs : La journée : 10€ - Tarif réduit : 5€ / Le weekend : 15€

DANZA (FUERA) PERMANENTE

DD Dorvillier & Zeena Parkins

Danza Permanente est une transposition en danse de l’Opus 132 en la mineur de Ludwig Van Beethoven. Chacun des quatre danseurs se fait à la fois instrument et interprète et incorpore littéralement les diverses dimensions de l’oeuvre : graphiques, émotionnelles et musicales. Pour cette version extérieure, moments dansés et création sonore de Zeena Parkins résonnent singulièrement avec la beauté des paysages.

A propos
du spectacle

D’après l’oeuvre de Ludwig Van Beethoven, Quatuor à cordes Op. 132 en la mineur, “Heiliger Dankgesang”
Chorégraphie et concept : DD Dorvillier
Environnement acoustique, direction musicale : Zeena Parkins
Distribution reprise : Katerina Andreou, Fabian Barba, Sébastien Chatellier, Walter Dundervill
Créé en 2012 avec les interprètes Fabian Barba, Nuno Bizarro, Walter Dundervill, Naiara Mendioroz, et avec le regard extérieur de Heather Kravas
Avec les voix enregistrées de Heike Liss, Jonathan Bepler and Carla Kihlstedt
Lumière : Thomas Dunn
Costumes : Michelle Amet
Direction technique : Nicolas Barrot
Production : Laura Aknin

 

Production - human future dance corps
Coproduction reprise 2019 - Le Pacifique CDCN Grenoble ARA, CCN Caen en Normandie, CCN Orléans, CCN Rillieux-la-Pape, CND Centre national de la danse, DRAC Bourgogne-Franche-Comté
Coproduction 2012 - The Kitchen, STUK, CNDC d’Angers, PACT Zollverein, les Rencontres Chorégraphiques de Seine-Saint Denis
Danza Permanente 2012 a reçu le soutien de MAP Fund, avec l’aide de la Doris Duke Charitable Foundation, et de la Andrew W. Mellon Foundation; de FUSED (French-US Exchange in Dance), un programme du National Dance Project/ New England Foundation for the Arts, les Services culturels de l’Ambassade de France a New York, et FACE (French American Cultural Exchange) soutenu par the Doris Duke Charitable Foundation et la Florence Gould Foundation; La compagnie a bénéficié de la bourse de recherche chorégraphique de la John Simon Guggenheim Memorial Foundation.

 

 

Crédits photo : Thomas Dunn

s'incrire à la missive Pour recevoir nos actualités