A propos du CDCN
Le réseau des CDCN
Le premier Centre de Développement Chorégraphique National (CDCN) a été créé à Toulouse en 1995. Sur décision commune de l’ensemble des partenaires, il poursuivait, sous une autre forme, l’activité précédemment conduite par le centre chorégraphique national (CCN) de Toulouse/Midi-Pyrénées, fondé en 1984.
D’autres structures, principalement des festivals de danse, poursuivant des objectifs similaires au CDCN de Toulouse, ont, par la suite, décidé d’adopter l’appellation « centre de développement chorégraphique national». Le Ministère de la Culture a consolidé ce choix en dotant ces premiers établissements de moyens financiers supplémentaires leur permettant de développer leur activité d’accueil de compagnies et de soutien à la production.
Ainsi, s’est constitué un premier réseau de CDCN qui inscrivent au centre de leur action les relations entre la création chorégraphique et les publics. Ils sont pour l'Etat des éléments structurants de la vie chorégraphique du pays aux côtés des dix-neuf CCN dont les missions s'organisent principalement autour des activités de création du chorégraphe/directeur et du Centre national de la danse (CND), établissement public national dont l'action embrasse l'ensemble du champ chorégraphique.
Particulièrement hétérogènes, par leur histoire, aujourd'hui les 12 CDCN sont accompagnés financièrement par l’Etat et les collectivités territoriales dans des proportions spécifiques à chaque structure.

 

 

TÉLÉCHARGER LA BROCHURE POUR EN SAVOIR PLUS