Retour à la liste
Mardi 18 janvier 2022,
20h
Durée : 1h
L'Écrin à Talant
Tarifs : de 5,5€ à 15€

LES VAGUES

NOÉ SOULIER

Avec Les Vagues, pièce pour six danseurs et deux musiciens de l’ensemble Ictus, Noé Soulier propose un labyrinthe perceptif et mémoriel fait de mouvements suspendus, travaillé par le rythme des percussions. L’expérience de nos actions corporelles, que ce soit dans le moment présent ou dans le souvenir que l’on en a, est toujours fragmentaire. Certaines parties du corps, certaines sensations occupent une place centrale quand d’autres sont laissées dans l’ombre. C’est cette dimension fragmentaire de l’expérience corporelle que la pièce rend sensible par le mouvement.

Noé Soulier s’appuie pour cela sur des buts pratiques que nous connaissons tous, comme éviter, frapper, lancer ou attraper. Ils sont détournés de leur fonction initiale par exemple en retirant l’objet visé par l’action, en mobilisant une partie du corps qui n’est pas adaptée au but recherché, ou en l’interrompant avant qu’elle n’arrive à son terme. Il ne s’agit pas de faire un mouvement qui rappelle explicitement tel ou tel événement, mais de construire des gestes qui par leurs aspérités sont à même d’activer notre mémoire corporelle et ses nombreuses ramifications physiques et psychologiques. En retirant ce qui rend familières nos actions quotidiennes, j’essaie de rendre perceptibles l’étrangeté et le caractère insaisissable de l’expérience de notre propre corps.

 

Biographie :

Le travail de Noé Soulier explore la chorégraphie et la danse à travers des dispositifs multiples.
La série de pièces chorégraphiques incluant Removing, Faits et gestes, Second Quartet pour la compagnie L.A. Dance Project ou Les Vagues, tentent d’activer la mémoire corporelle des spectateurs avec des mouvements qui visent des objets ou des événements absents et qui suggèrent par la même plus qu’ils ne montrent. Dans des projets comme le livre Actions, mouvements et gestes ou la performance Mouvement sur mouvement, il analyse et décrit différentes manières de concevoir le mouvement qui visent à démultiplier l’expérience du corps. L’exposition chorégraphiée Performing Art, créée au Centre Pompidou, renverse quant à elle la position habituelle de la danse dans l’espace du musée en chorégraphiant l’installation d’une sélection d’œuvres de la collection par des accrocheurs professionnels sur scène.

Né à Paris en 1987, Noé Soulier a étudié au CNSMD de Paris, à l’École Nationale de Ballet du Canada, et à PARTS — Bruxelles. Il a obtenu un master en philosophie à l’Université de la Sorbonne (Paris IV) et participé au programme de résidence du Palais de Tokyo : Le Pavillon. En 2010, il est lauréat du premier prix du concours Danse Élargie, organisé par le Théâtre de la Ville et le Musée de la Danse.

En juillet 2020, il prend la direction du Centre national de danse contemporaine d’Angers.

 

Coréalisation avec L'Écrin à Talant.

 

© José Caldeira

A propos
du spectacle

Chorégraphie : Noé Soulier
Avec : Stephanie Amurao, Lucas Bassereau, Meleat Frederiksson, Yumiko Funaya, Anna Massoni en alternance avec Nangaline Gomis et Nans Pierson
Musique : Noé Soulier, Tom De Cock et Gerrit Nulens
Interprétation : Ensemble Ictus (Tom De Cock et Gerrit Nulens, percussions)
Lumières : Victor Burel
 

Production : ND Productions
Production déléguée : Cndc – Angers
Coproduction : Tanz im August / HAU Hebbel am Ufer, Berlin (DE) ; La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie (FR) ; Chaillot – Théâtre national de Chaillot, Paris (FR) ; Festival d’Automne à Paris (FR) ; CN D Centre national de la danse, Pantin (FR) ; Opéra de Lille (FR) ; Theater Freiburg (DE) ; Teatro Municipal do Porto (PT) ; Kaaitheater Bruxelles (BE) ; PACT Zollverein, Essen (DE)
Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide à la structuration

s'incrire à la missive Pour recevoir nos actualités